L’examen du col

Pour prévenir le cancer du col de l’utérus, un dépistage est mis en place.

Ce cancer touche les femmes en général aux alentours de 51 ans. Un traitement existe.

Toute femme âgée de 25 ans à 64 ans révolus qui en exprime la demande auprès d’un professionnel de santé ou sur proposition d’un professionnel de santé bénéficie de l’analyse de deux frottis de dépistage à un an d’intervalle, puis tous les trois ans.

Cela signifie que l’examen du frottis est pris en charge, il est gratuit.


Qu’est-ce que le frottis ?

Le cancer du col de l’utérus c’est un développement d’une tumeur maligne de la muqueuse du col utérin.


Pour le dépister il faut effectuer un frottis cervico-utérin. C’est un prélèvement de cellules à la surface du col de l’utérus qui sont ensuite analysées à l’aide d’un microscope.



L’aspect des cellules ainsi que l’organisation du tissu permet aux biologistes d’observer d’éventuelles lésions précancéreuses ou la présence d’un cancer du col de l’utérus.




Cause et prévention

Dans la majorité des cas, le cancer du col de l’utérus survient après une exposition prolongée au papillomavirus humain (HPV). Le Papillomavirus se transmet principalement par contact sexuel.


Sans traitement, ce virus disparait généralement en quelques années.

Il existe aujourd’hui un vaccin contre le cancer du col. Il est indiqué chez les jeunes femmes dès 11 ans et jusqu’à l’âge de 20 ans. Ensuite l’efficacité n’est pas reconnue car la contamination se fait au début de la vie sexuelle.

Connaître les symptômes

En dehors de ce dépistage particulier, un rendez-vous annuel chez le gynécologue est nécessaire.

Par ailleurs, il existe des symptômes qui peuvent vous amener à suspecter un cancer du col.


Il y a :

- des saignements vaginaux anormaux, entre autres entre les menstruations, après la ménopause et à la suite de relations sexuelles,

- des pertes vaginales anormales ou plus abondantes, malodorantes,

- des menstruations inhabituellement longues ou abondantes,

- un saignement après un examen pelvien ou une douche vaginale,

- une douleur lors des relations sexuelles,

- une difficulté à uriner,

- une difficulté à aller à la selle,

- une fuite d’urine ou de selles par le vagin,

- une douleur dans la région pelvienne ou le bas du dos, qui peut descendre le long d’une ou des deux jambes,

- une enflure des jambes, souvent d’une seule jambe,

- une perte d’appétit, de poids,

- un essoufflement,

- des expectorations sanguinolentes,

- une douleur au thorax ou aux os,

- une fatigue importante.


#cancerducol #frottis #prevention #depistage #cause


Guide OraRoa droit
  • OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI