Guide Oraroa gauche.jpg

La BPCO : arrêtez le tabac !

Les signes de cette maladie, appelée BPCO ou bronchopneumopathie chronique obstructive ne sont pas vraiment spécifiques mais si :


- Vous toussez de façon chronique,

- Vous expectorez, cela veut dire qu’en toussant des secrétions sortent

- Vous vous sentez essoufflez,

- Certaines activités de votre quotidien deviennent plus difficiles à réaliser comme monter des escaliers,



Il peut s’agir d’une BPCO. Cette maladie touche les adultes en général après 45 ans.

Seul un médecin pourra confirmer ou non le diagnostic. En cas de doute, il réalise un examen particulier : il mesure le volume expiratoire, c’est le volume d’air que vous pouvez expirer.


La BPCO est due principalement au tabac, dans plus de 80 % des cas. Mais d’autres facteurs peuvent être responsables :


- la pollution de l’air intérieur et extérieur,

- les expositions professionnelles ou domestiques à des poussières et des substances chimiques (silice, poussières de charbon, poussières végétales, moisissures),

- des infections des voies respiratoires inférieures fréquentes au cours de l’enfance peuvent aussi créer un terrain propice au développement ultérieur de la BPCO,


Une composante génétique existe également.

Quelle est l’évolution ? Les voies aériennes et les poumons se rétrécissent progressivement, ce qui gêne de plus en plus la respiration. Il y a une importante sécrétion de mucus. La BCPO évolue jusqu’à l’insuffisance respiratoire.


Quel est le traitement ? Encore une fois, on ne guérit pas de la BPCO. D’abord, il faut arrêter de fumer et/ou de vivre dans un environnement de fumeurs/pollués.

Il existe par ailleurs des bronchodilatateurs qui facilitent la respiration, ils sont inhalés.


#BPCO #evolution #traitement #stop #tabac

Guide OraRoa droit
  • OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI