OraRoa 2021

Medilab, une offre adaptée aux besoins des professionnels de santé

L’intelligence artificielle, l’automatisation ou encore la conception et fabrication assistée par ordinateur : les innovations technologiques dans la santé s’accélèrent sans répit et entraînent bien souvent des bouleversements dans le travail des professionnels. Ces derniers ont naturellement besoin d’un accompagnement spécifique et adapté pour répondre aux problématiques auxquelles ils sont confrontés.


Composée d’une équipe de neuf personnes passionnées et dévouées, MEDILAB est spécialisée dans la vente, l’installation et le service après-vente de matériel médical sur le Fenua depuis plus de 30 ans.


Constamment dans un processus d’amélioration des services qu’elle propose, MEDILAB s’appuie sur son expérience et les partenariats développés avec les professionnels de santé particulièrement dans les domaines de l’imagerie médicale, du Diagnostic de laboratoire, du Dentaire, de la Stérilisation et du Monitorage patient.


La société assure, de l’analyse du besoin au service après-vente, toutes les étapes pour accompagner au mieux les acteurs de la santé dans leurs projets d’équipement et dans leur travail au quotidien.


Récemment, elle a par exemple travaillé sur l’installation d’un mammographe à Uturoa et un autre à Moorea. Le mammographe permet de réaliser les mammographies qui servent au dépistage du cancer du sein et/ou des lésions précancéreuses. Il permet également de poser le diagnostic lors de l’apparition de certains symptômes chez les patientes comme la douleur, une grosseur, un écoulement au niveau des mamelons.


Un programme de dépistage intensifié du cancer du sein a été institué en novembre 2003 et modifié en 2019.

Il permet aux femmes âgées de 50 à 74 ans révolus de bénéficier gratuitement tous les 2 ans d’une consultation de dépistage auprès d’un radiologue conventionné avec la Direction de la santé. Au cours de cette consultation de dépistage sont réalisés un examen clinique des seins et une mammographie, le tout pris en charge à 100% par la Direction de la santé.


Les études scientifiques ont montré que l’écart de 2 ans est un compromis qui présente les avantages de la détection précoce tout en limitant le risque de cancers de l’intervalle (cancers qui surviennent entre 2 dépistages) et de cancers radio-induits (la mammographie expose à des rayons X, une exposition trop répétée peut, bien que rarement, entraîner l’apparition d’un cancer).


Le programme de dépistage a pour objectif de réduire la mortalité due au cancer du sein et la lourdeur des traitements liée à une prise en charge tardive. En 2018, 5 251 femmes ont réalisé une mammographie de dépistage, soit un taux de participation de 31%.

Ces équipements sont des préalables à l’ambitieux projet de création de l’Institut du Cancer de la Polynésie Française (ICPF). Unicancer, unique réseau hospitalier français dédié à 100% à la lutte contre le cancer et la Polynésie française ont annoncé la signature d’un accord fixant le périmètre de leur collaboration dans ce projet. La première réunion de son comité de pilotage s’est tenue en juillet 2020.

Les professionnels, et ils sont nombreux, travaillent en toute confiance avec MEDILAB. C’est le cas du Centre de transfusion sanguine du Taaone.


Le Centre de transfusion sanguine polynésien fonctionne en autonomie. Il prélève, prépare les produits, les teste, les stocke et les envoie vers les établissements demandeurs. Ce travail est réalisé avec le support des automates de laboratoire distribués et entretenus par MEDILAB. Ces automates permettent l’automatisation des analyses et contribuent notamment à une meilleure gestion des stocks de sang, primordial pour le bon fonctionne- ment du système de santé de la Polynésie.

Le don du sang permet de prélever tous les composants du sang :

  • Les globules rouges,

  • les plaquettes,

  • le plasma.

Les globules rouges servent en hématologie (maladies du sang) et en cancérologie. Ils sont utilisés aussi en cas d’hémorragie pendant une opération, suite à un traumatisme ou pendant un accouchement. Ils se conservent 42 jours entre 2 et 6°C.

Les plaquettes permettent de réduire les risques d’hémorragies dans le cas de patients atteints de leucémie et cancer. Elles servent en cas d’hémorragie massive. Elles peuvent être conservées 7 jours entre 20 et 24 °C.

Le plasma permet de soigner les malades souffrant d’hémorragies, de trouble de la coagulation, de déficit immunitaire grave. Il se conserve 1 an à - 25°C. Tous les produits sanguins subissent des contrôles pour vérifier qu’ils sont de bonne qualité et qu’ils peuvent être donnés à d’autres.

Cela se fait au Centre de transfusion sanguine sur chaque prélèvement.



#medilab #dépistage #cancer #mammographie #automatisation #plasma #sang


habillage droit-2021.jpg