OraRoa guide de la santé

ORA ORA le suivi au long cours des patients atteints d’obésité

L’ hôpital de jour Ora Ora prend en charge près d’une centaine de patients atteints d’obésité. Le suivi, personnalisé, dure en moyenne trois ans et consiste en des soins de suite et de réadaptation et d’éducation thérapeutique.



L’obésité est une maladie plurifactorielle qui ne peut se résumer au seul déséquilibre alimentaire. Il convient donc, dans sa prise en charge, de proposer des soins portés par une équipe multidisciplinaire. C’est la voie choisie par l’hôpital de jour Te Ora Ora. Ce centre a officiellement ouvert ses portes en septembre 2019. Il est spécialisé dans l’accueil des patients souffrant d’obésité. Il se veut devenir le centre de référence en Polynésie et répond à un besoin de la population ainsi qu’à une demande des institutions.


UNE DÉFINITION DE L’OBÉSITÉ

L’obésité est un excès de masse grasse. Il correspond à une modification du tissu adipeux entraînant des inconvénients pour la santé et pouvant réduire l’espérance de vie selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Le diagnostic de l’obésité passe par le calcul de l'IMC, tenant compte du poids et de la taille (poids en kg divisé par la taille en mètres au carré). Attention ce calcul n’est valable que pour l’adulte ! Pour les enfants il faut se référer aux courbes sur le carnet de santé.


Ainsi si vous mesurez 1 m 70 et que vous pesez 100 kg, votre IMC est de 34,6. Elle est de 48,4 si votre poids est 140 kg.

En cas d’IMC supérieur à 30, il y a un vrai danger pour la santé qui augmente avec la prise de poids. Dès lors que le surpoids s’installe (IMC > 25), des changements dans le mode de vie doivent être mis en place pour éviter de glisser vers l’obésité.




Les causes de l’obésité sont multiples, imbriquées, complexes :

  • Excès et mauvaises habitudes alimentaires ;

  • Sédentarité ;

  • Facteurs psychologiques (stress, choc émotionnel) ;

  • Environnement...

Les conséquences sont également diverses et variées : diabète de type 2, hypertension artérielle, infarctus, AVC, maladie rénale chronique, maladies respiratoires, troubles hormonaux, maladies articulaires, troubles digestifs, problèmes dermatologiques, augmentation du risque de cancer...


LE CENTRE ORA ORA

L’activité de soins de suite et réadaptation vise à prévenir ou réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, psychologiques et sociales des patients mais aussi à promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion à la vie quotidienne dans les meilleures conditions.


Ora Ora assure l’éducation thérapeutique relative à l’obésité pour motiver le patient, le rendre autonome et responsable pour prendre soin de sa santé :

  • Changement des comportements alimentaires vers une alimentation équilibrée et diversifiée ;

  • Réadaptation à l’effort ;

  • Reprise de la mobilité et réduction de la sédentarité ;

  • Renforcement de l’estime de soi pour une meilleure qualité de vie au quotidien.

Les professionnels qui y exercent sont dans l’accueil et le non-jugement, l’écoute et l’accompagnement sur le long terme. Ils portent une attention toute particulière aux émotions et à l’ancrage dans la culture polynésienne.



Le centre dispose d’un plateau technique pour les divers aspects de la prise en charge dont l’activité physique adaptée. Il fait intervenir différents professionnels : médecins généralistes et spécialistes, kinésithérapeutes, APA, nutritionnistes/diététiciens, psychologues, infirmiers.

La première année, les patients fréquentent le centre à raison de 15 journées d’atelier, la deuxième et troisième année, à raison de 6 journées.


LA CHIRURGIE BARIATRIQUE

Les patients obèses peuvent choisir la chirurgie bariatrique ou chirurgie de l’obésité qui modifie l’anatomie du système digestif via différentes techniques (sleeve by-pass, anneau gastrique).


La chirurgie bariatrique, selon les préconisations de l’HAS (Haute Autorité de Santé), aide à perdre du poids de manière durable, à réduire les affections liées à l’obésité, à améliorer la qualité de vie. Elle s’adresse à des patients présentant une obésité sévère ou morbide avec un IMC supérieure à 40, ou 35 si elle est accompagnée d’une complication pouvant être améliorée grâce à la chirurgie.


Mais attention, la chirurgie ne permet pas à elle seule de perdre du poids et de le stabiliser dans le temps. Elle n’est efficace qu’à la condition de modifier ses habitudes alimentaires, d’augmenter son activité physique, et d’être suivi médicalement à vie.


Ce n’est pas un acte anodin, il peut entraîner des complications et des difficultés au quotidien. Le suivi à long terme après l’intervention est primordial.


« La prise en charge des patients candidats à la chirurgie bariatrique doit s’intégrer dans le cadre de la prise en charge globale du patient obèse. »

Te Ora Ora suit les recommandations de l’HAS et aide les patients qui choisissent la voie chirurgicale à mettre en place les changements d’habitude et les comportements nécessaires en proposant un suivi sur le long terme.





#oraora #patients #obésité #candidats #chirurgiebariatrique #patientobèse #priseencharge


OraRoa guide de la santé