OraRoa guide de la santé

Ouïe, vue : repérer les troubles chez bébé

Si votre bébé a des problèmes d’ouïe ou de vue, ses parents et proches sont les premiers à pouvoir s’en rendre compte. Mais comment ? Quels sont les signes ? Quand s’inquiéter et consulter ?



Difficile, une fois devenu parent, de faire attention à tout, de détecter la moindre anomalie à temps, de réagir exactement quand il faut, de prévenir, anticiper, entendre les doutes sans s’angoisser outre mesure. Des signes, néanmoins, peuvent alerter. Alors, une consultation s’impose pour confirmer le problème ou vous rassurer sur le bon développement de bébé.

Troubles de l’ouïe : les indicateurs

C’est le déficit sensoriel le plus fréquent à la naissance. Plus de 80 % des surdités de l’enfant existent à la naissance. Les différentes déficiences auditives sont des invisibles et difficiles à repérer chez les nouveau-nés. Des tests peuvent être réalisés en cas de doutes, de signes, dans le cas d’antécédents personnels ou familiaux.


Quels sont les signes ? Avant 12 mois, cela peut-être :

  • Il ne tourne pas la tête dans votre direction au son de votre voix ou bien en direction d’un bruit.

  • Il ne réagit pas ou ne se réveille pas si un bruit très fort survient sans prévenir. Par exemple si une casserole tombe par terre ou bien si une porte claque.

  • Il réagit vivement quand vous le touchez, comme s’il était surpris.

  • Il ne tourne pas la tête quand vous l’appelez.

  • Il ne produit pas sons ou bien il en produit moins à 4/6 mois qu’à quelques semaines.

Après 12 mois, l’apprentissage du langage est vraiment très lent, il entend mal ce que vous dites, il entend mal quand il y a du bruit ou lorsqu’il est au milieu d’un groupe, il ne réagit pas si vous vous trouvez derrière lui…


En cas de surdité, l’absence de prise en charge a un impact sur le développement du langage mais aussi sur le développement affectif, relationnel, social voire cognitif sur le long terme.

En Polynésie, 116 enfants de moins de 20 ans déficients auditifs ont été dépistés. L’association Tama Turi Here regroupe des parents d’enfants sourds, des personnes sourdes et des sympathisants.



Troubles de la vue : les indicateurs

Dans les premiers qui suivent la naissance, si bébé n’établit pas de contact avec ses parents, cela doit vous alerter, tout comme les mouvements d’errance du regard ou bien les mouvements saccadés, les yeux qui tremblent.


Il y a, dans les 6 mois qui suivent d’autres signes à repérer comme un reflet blanc dans la pupille, des clignements répétés des paupières avec un inconfort à la lumière même faible ou bien un strabisme permanent sur l’un des deux yeux. Le strabisme est un défaut d’alignement. C’est un défaut de parallélisme, les deux yeux ne semblent pas regarder dans la même direction.


Dans le carnet de santé une visite est recommandée à 9 mois, puis 3 ans et 6 ans. Ces visites sont d’autant plus recommandées pour les bébés prématurés ou ceux ayant dans leur famille des antécédents comme une grosse myopie, une forte hypermétropie, un fort astigmatisme, un strabisme, une cataracte ou autre pathologie ophtalmique lourde.



En Polynésie, les enfants sont plutôt hypermétropes (bonne vue de loin, mais vision floue à proximité). Il y a par ailleurs une forte proportion d’enfants avec un astigmatisme fort (vision déformée de près comme de loin) mais peu de myopie (bonne vue de près mais moins bien de loin).


Il est possible de porter des lunettes à partir de 6 mois. Les lentilles, elles, ne sont souvent pas proposées avant 15 ans.




#ouïe #vue #troubles #problèmedevue #problèmedouïe #signes #indicateurs #myopie #hypermétropie #astigmate #strabisme #appareilsadaptés #lunettes #lentilles #auditif

OraRoa guide de la santé