Guide Oraroa gauche.jpg

Les eaux minérales gazeuses 

ces eaux qui font encore plus 

l’exemple de Gerolsteiner

Notre corps n'est pas capable de produire les nutriments minéraux dont nous avons aussi besoin, c'est pourquoi nous devons nous les procurer à travers notre nourriture et nos boissons. Certaines eaux, dites minérales, contribuent ainsi à fournir à notre corps ces précieux minéraux.

 

Les minéraux sont présents dans l’eau minérale, qu’elle soit plate ou gazeuse, à commencer par le calcium (sous une forme dissoute, ce qui accroît la biodisponibilité de ce minéral, le plus important dans le corps humain, dont 99 % sont stockés dans les os) et le magnésium (très présent dans les os, mais aussi les muscles et plus largement les cellules).

Ces minéraux renforcent les bienfaits de ces eaux, qui comptent parmi les produits alimentaires les plus surveillés au monde, en aidant les tissus sensibles à mieux résister aux chocs, en jouant le rôle de lubrifiant et de matelas pour les articulations, et en aidant le processus de digestion.

Toutes différentes

Les eaux minérales naturelles sont toutes différentes, dotées de caractères uniques en fonction de leur origine géographique spécifique.

 

Certaines sont particulièrement appréciées grâce à la combinaison spéciale de gaz carbonique issu de l'activité préhistorique des volcans où elles prennent leur source et de la très riche teneur en minéraux des roches qui façonnent ces derniers.

C’est par exemple le cas de l’eau Gerolsteiner (que l’on prononce Guérolsteiner), qui devient naturellement gazeuse en traversant différentes strates de roches, dans les monts de l’Eifel, en Allemagne où elle a son origine.

 

Une eau minérale de la plus grande qualité naît en effet ici, grâce à cette combinaison spéciale de gaz produit par l'activité préhistorique des volcans associée à la riche teneur en minéraux de la roche dolomite connue pour cela.

Lorsque l'eau traverse ces différentes couches de roches à des profondeurs pouvant atteindre 200 mètres, chaque goutte de Gerolsteiner devient naturellement gazeuse.

 

C'est ainsi qu'elle atteint la surface et est mise en bouteille directement à la source.

 

Une eau qui a du goût ?

Ce processus lent est important puisque le gaz carbonique permet à l'eau d'absorber les précieux minéraux et les oligo-éléments contenus dans ces roches : surtout du calcium, du magnésium et du bicarbonate de sodium.

 

Un litre de Gerolsteiner couvre ainsi plus d'un quart des besoins quotidiens d’un individu en magnésium (108 mg/l) et plus d'un tiers de ses besoins en calcium (348 mg/l).

Si certaines eaux peuvent avoir un goût, qu’on aime ou pas, Gerolsteiner, en raison de sa minéralisation équilibrée, présente un goût frais et neutre, ni salé ni amer. 

Si Gerolsteiner est l’eau minérale naturellement pétillante la plus consommée en Allemagne, elle est présente dans le Pacifique sud depuis la fin du XIXe siècle (1890 en Californie, 1895 en Australie) et à Tahiti depuis 2008. 

Lire aussi S’hydrater : il n’y a que l’eau - Quelle eau à boire choisir ?

Guide OraRoa droit
  • OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI