• OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI

Donner son sang

Mis à jour : janv 3

Donner est un acte de solidarité, généreux qui peut sauver des vies. Le sang prélevé au Centre de transfusion sanguine est utilisé par les hôpitaux et les cliniques de Polynésie en cas de besoins et ils sont nombreux : accidents, maladies, accouchements.


Le Centre de transfusion sanguine (CTS) polynésien fonctionne en autonomie. Il prélève, prépare les produits, les teste, les stocke et les envoie vers les établissements demandeurs.


Le CTS met en circulation environ 30 poches de sang par jour. Le besoin est donc permanent pour renouveler les stocks. Il existe trois autres sites de stockage : Moorea, Raiatea et les Marquises.

Qui peut donner ?

Le don du sang est anonyme dans le sens où le donneur et le receveur ne se connaissent pas. Mais le donneur est enregistré au Centre de transfusion sanguine.

Le don est possible entre 18 ans et 70 ans révolus. Avant et après, il faut une dérogation particulière. Il faut peser au minimum 50 kg.

Tous les produits sanguins subissent des contrôles pour vérifier qu’ils sont de bonne qualité et qu’ils peuvent être donnés à d’autres. Cela se fait au Centre de transfusion sanguine sur chaque prélèvement.


Comment se passe le don ?

En arrivant, le donneur remplit un questionnaire et une fiche de consentement éclairé. Puis, il s’entretient avec un médecin qui vérifie la possibilité du don. L’entretien est confidentiel.


Il existe des contre-indications comme par exemple certaines maladies infectieuses, un cancer, de l’asthme, une grossesse en cours, une vaccination récente, une plaie cutanée, un soin dentaire, un tatouage, un piercing (y compris les oreilles)…

Selon le cas, il faut patienter avant de pouvoir donner. S’il n’y a pas de contre-indication, le donneur s’installe sur un lit de prélèvement. Le prélèvement dure 10 minutes environ.

Après le don, il y a un temps de surveillance de quelques minutes. Une collation est servie à cette occasion.


Quels produits prélevés ?

Le don du sang permet de prélever tous les composants du sang :

- Les globules rouges,

- les plaquettes,

- le plasma.


Les globules rouges servent en hématologie (maladies du sang) et en cancérologie. Ils sont utilisés aussi en cas d’hémorragie pendant une opération, suite à un traumatisme ou pendant un accouchement. Ils se conservent 42 jours entre 2 et 6°C.

Les plaquettes permettent de réduire les risques d’hémorragies dans le cas de patients atteints de leucémie et cancer. Elles servent en cas d’hémorragie massive. Elles peuvent être conservées 7 jours entre 20 et 24 °C.


Le plasma permet de soigner les malades souffrant d’hémorragies, de trouble de la coagulation, de déficit immunitaire grave. Il se conserve 1 an à – 25°C.

Quelles conséquences ?

Le don ne fait pas plus mal qu’une prise de sang. Ce n’est pas douloureux. Il n’y a pas d’effet secondaire et l’organisme reconstitue rapidement le volume sanguin prélevé.

Seule recommandation : ne pas pratiquer d’activité fatigante et boire beaucoup d’eau dans les heures qui suivent le don.

On peut donner 4 fois par an quand on est une femme, 6 quand on est un homme.


Où faire un don ?

Le don est possible au centre de transfusion sanguine (CTS) de Papeete ou à l’occasion de collectes mobiles organisées dans les entreprises, les établissements d’enseignement, les établissements publics…


Contacts

Le CTS se trouve au 2° étage de l’hôpital de Taaone.

Ouvert du lundi au jeudi de 7 heures à 15 heures, le vendredi jusqu’à 14 heures.

Contacts par téléphone au 40 48 47 74 après 15 heures au 40 48 46 97 (appel gratuit depuis un poste fixe au 40 44 45 46).


#dondesang #sauverdesvies #CTS


30 vues
Guide OraRoa droit.jpg