OraRoa 2021

La contraception

C’est l’ensemble des moyens qui permettent à un couple de choisir le moment le plus opportun pour avoir une grossesse.

Contraception

En dehors des préservatifs, une consultation médicale (médecins généralistes, gynéco-obstétriciens ou sages-femmes) est nécessaire pour leur prescription.


Les consultations pour la contraception sont prises en charge à 100% par la CPS (sans avance de frais).


La majorité des contraceptifs sont pris en charge à 100% par la CPS (sans avance de frais). Les mineures peuvent consulter sans l’autorisation de leurs parents.


Les différentes contraceptions

Les préservatifs masculins ou féminins.

Préservatif homme


Le préservatif se place avant chaque rapport et est à usage unique. C’est le seul contraceptif qui permet d’éviter grossesse et infections sexuellement transmissibles (IST). On le trouve dans les structures de santé, dans les infirmeries scolaires, en vente libre en pharmacie ou dans les commerces.


Pilule




La pilule : c’est un comprimé qui doit être pris par la femme tous les jours, à la même heure pour une bonne efficacité. Il contient des hormones. Une prescription médicale est nécessaire.






L’implant sous-cutané : c’est un petit bâtonnet posé au niveau du bras par un professionnel de santé. Il libère une hormone contraceptive. Il se change tous 3 ans quel que soit le poids. Il n’y a pas de risque d’oubli ! Une prescription médicale est nécessaire.


Le stérilet (dispositif intra-utérin)


Le dispositif intra-utérin (le stérilet) : c’est un petit dispositif souple en plastique placé par un professionnel de santé dans l’utérus. Certains libèrent des hormones, d’autres non. Il en existe donc deux types. C’est en général efficace pendant 5 ans.





L’injection de contraceptif : il s’agit d’une injection tous les trois mois par un professionnel de santé.


Anneau vaginal



L’anneau vaginal : c’est un anneau souple placé au fond du vagin pour 21 jours. Il délivre des hormones contraceptives.







Patch contraceptif


Le patch : il se colle sur la peau et doit être renouvelé chaque semaine. Il délivre des hormones contraceptives.










La contraception d’urgence. Il faut y penser suite à un rapport non protégé. Il s’agit soit d’un comprimé soit d’un dispositif intra-utérin qui devra être pris le plus rapidement possible après le rapport à risque. Elle peut-être délivrée dans les structures de santé publiques et en pharmacie. Une prescription médicale n’est pas obligatoire.


Enfin, la stérilisation contraceptive s’adresse aux adultes ayant murement réfléchi, Il s’agit d’une intervention chirurgicale proposée soit aux hommes soit aux femmes qui va interrompre la fertilité de manière définitive et irréversible.


#contraceptions #femme #homme

habillage droit-2021.jpg