Le RAA ou rhumatisme articulaire aigu

Le RAA ou rhumatisme articulaire aigu est une maladie inflammatoire due à un microbe (streptocoque du groupe A). Il reste fréquent en Polynésie française notamment chez les jeunes de 4 à 15 ans et les jeunes adultes. En 2016, 243 nouveaux cas avaient été déclarés.

Cette maladie peut ensuite avoir un impact potentiel à tous les âges de la vie. Elle peut laisser de lourdes séquelles conduisant à la chirurgie cardiaque jusque tard dans la vie.

Elle survient 2 à 3 semaines après l’apparition d’une infection de la gorge (angine ou pharyngite) qui n’a pas été correctement soignée.

Le RAA est une complication possible et grave d’une angine ou pharyngite à streptocoque. La bactérie va provoquer une inflammation aiguë qui peut toucher plusieurs organes essentiels : le cerveau, le cœur, mais aussi les articulations, la peau.


Prévention

La meilleure façon de prévenir le RAA est d’éviter d’attraper des infections streptococciques (angine ou pharyngite) de la gorge ou de les soigner correctement en allant consulter votre médecin.

On reconnaît une angine ou pharyngite aux symptômes suivants :

- fièvre,

- maux de gorge,

- maux de tête,

- rougeur du palais,

- amygdales augmentées de volume avec des sécrétions purulentes,

- ganglions du cou hypertrophiés et douloureux

Symptômes du RAA

Les premiers signes du RAA sont des douleurs ou une inflammation d’une ou plusieurs articulations. Celles-ci se manifestent principalement au niveau des genoux, des coudes, des chevilles ou des poignets. Les symptômes sont propres à chaque individu et s’accompagnent généralement d’une fièvre.

Le RAA peut être grave quand il atteint le cœur. Pour les cas les plus sévères le traitement va nécessiter une intervention de chirurgie cardiaque.

Le RAA peut aussi toucher le système nerveux central et provoquer chez le malade des mouvements involontaires anormaux.


Enfin, il est possible d’observer des atteintes de la peau et des douleurs abdominales.

Un traitement antibiotique permet d’éviter une nouvelle infection par le streptocoque. Il empêche les rechutes.

Ce traitement est administré par voie intramusculaire dans la fesse toutes les 3 ou 4 semaines selon le degré d’atteinte. Le traitement doit être poursuivi pendant au moins 5 à 10 ans.


Pendant toute la durée du traitement, il est important d’être bien suivi par :

- le cardiologue qui vérifie le fonctionnement du cœur,

- le médecin traitant qui contrôle que le traitement est bien pris,

- le chirurgien dentiste qui contrôle l’état dentaire.



Le type d’échographe portable qui servira à dépister les cardiopathies rhumatismales chez les enfants de CM2. (Photo : Jennifer Rofes)





La Direction de la Santé a mis en place un programme de lutte contre le RAA qui s'étend sur plusieurs années, de 2019 à 2023 pour l’instant.

Elle organise ainsi un dépistage systématique dans les écoles primaires (classe de CM2) et, avec le CHPF, suit les cas identifiés. En 2019, 1995 enfants devraient être concernés et jusqu'en 2023, 4 500 chaque année.


#RAA #prevention #depistage

Guide OraRoa D
  • OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI