• OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI

Les aidants

Selon la charte européenne de l’aidant familial, on appelle aidant : « une personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et peut prendre plusieurs formes, notamment : l’accompagnement à l’éducation et à la vie sociale, les démarches administratives, la coordination, la vigilance permanente, le soutien psychologique, la communication, les activités domestiques… »



Un aidant familial s’occupe au quotidien d’un proche dépendant, porteur de handicap ou malade, quel que soit son âge.


En fait les aidants ont toujours existé, mais le concept est plutôt récent dans le monde de la santé. La société a pris conscience de leur place, de leur rôle, de leurs problématiques, leurs besoins et souffrances il y a peu.


L’accompagnement par les aidants peut se matérialiser sous des formes très diverses, chaque situation pouvant constituer un cas particulier.


A titre d’exemple, l’aidant peut :


- Réaliser des soins quotidiens,


- Héberger le proche,


- Préparer des repas,


- Faire des courses,


- Administrer les traitements.


Un aidant peut aider un proche sur un seul aspect de la vie, ou sur de nombreux aspects, avec un temps consacré à son rôle d’aidant qui est très variable, de quelques heures par semaine à plusieurs heures par jour.



Pour la personne en difficulté, pouvoir compter sur un de ses proches est un réel réconfort.


L’implication et le lien que l’aidant entretient avec l’aidé apportent des satisfactions et un enrichissement. Grâce à cette veille permanente, la personne dépendante peut continuer à vivre chez elle en toute sécurité et sérénité. C’est pour ces multiples raisons que le ministère de la Solidarité, de la Famille et de l’Égalité propose depuis avril 2019 le dispositif « aidant feti’i’ ».


Le plafond de l’aide est fixé à 50 000 Fcfp. Pour en bénéfice l’aidant et la personne aidée doivent fournir des documents.



En plus une formation de 62 heures est proposée aux aidants. La première a été mise en place en juillet 2019, elle est assurée par le CFPA à des groupes constitués par types de pathologies (handicapés, maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, etc.).


Le Pays espère former au moins 500 aidants d’ici à janvier 2021.

Pour plus d’informations : www.aidenatfetii.pf

Numéro vert : 40 46 58 46


#aidants #soins #quotidiens #repas #traitements #aidantfetii

Guide OraRoa droit.jpg