• OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI

Allaitement : au sein ou au lait ?

Pendant les premiers mois de vie, bébé ne doit boire que du lait.


Il boit :

- soit au sein, c’est l’allaitement maternel,

- soit au biberon, c’est le lait infantile.

Le choix est personnel, il revient à la maman. Pour choisir, il faut être bien informée. Les histoires personnelles de l’entourage ne suffisent pas pour se faire un avis.



Les avantages du lait maternel pour bébé

La composition du lait maternel contient exactement tout ce dont le bébé a besoin pendant les premiers mois de vie. Il y a des protéines, des lipides, des glucides, des sels minéraux, des vitamines.

Cette composition évolue au fil du temps pour répondre parfaitement aux besoins de bébé jour après jour, pour lui permettre de grandir mais aussi l’aider à poursuivre son développement et notamment celui de son cerveau ou de son système digestif.


Du 1er au 5e jour

Colostrum, épais et jaune foncé, très riche en protéines et sels minéraux et pauvre en glucides et lipides.

Du 6e au 10e jour

Lait de transition.

A partir du 10e jour

Lait mature, liquide et très clair, riche en glucides et lipides et pauvre en protides et sels minéraux.



Mais ce n’est pas tout, il y a aussi des anticorps. Les anticorps sont comme des petits soldats qui défendent l’organisme.


Des études ont montré que les bébés qui ont été nourris avec du lait maternel sont protégés :

- à court terme contre les infections ORL, les problèmes digestifs

- ont une meilleure croissance

- sont protégés à long terme contre l’obésité, ils ont une flore intestinal plus riche


Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’allaitement exclusif au sein est recommandé jusqu’à l’âge de six mois. De six mois à deux ans, voire plus, l’allaitement doit être complété par une autre alimentation.

Le lait maternel est prêt n’importe où, n’importe quand. Il est toujours frais, propre, prêt à être consommé, à température idéale pour la tétée et durant toute la tétée. En plus il est bon marché.

Pour bébé et maman, c’est un moment d’échange particulier, c’est une source de bonheur partagé.


Les avantages de l’allaitement pour maman

L’allaitement maternel n’est pas seulement bon pour lé bébé. Il présente aussi des avantages pour la maman.

- La succion du bébé provoque la contraction de l’utérus qui reprend plus vite sa place.

- Cela favorise par ailleurs l’arrêt des saignements suite à l’accouchement.

- La perte de poids pour retrouver le poids habituel est facilitée.


Quelques conseils

Si vous décidez d’allaiter, vous devez vous installer confortablement en gardant un peu d’eau à proximité, car cela peut donner soif.


Vous pouvez allaiter assis, debout avec un peu d’expérience, ou bien allongée.


À la maternité, la première tétée doit se faire dans l’heure qui suit l’accouchement. En cas de difficulté ou pour toute question, il existe des référents allaitement.


Chaque bébé a son propre rythme, il faut trouver celui de son propre bébé. Au début, cela peut être n’importe quand, puis petit à petit un rythme va s’installer. Les tétées vont s’espacer dans le temps.


Il n’est pas nécessaire de manger plus pendant l’allaitement. Encore une fois, ce n’est pas la quantité qui compte, mais la qualité.

Aucun aliment n’est interdit pendant l’allaitement. Par contre, l’alcool, le tabac et autres toxiques restent non autorisés. Car ils passent dans le lait maternel.


Aucun médicament ne peut être pris sans avis médical au préalable (pendant toute la grossesse et l’allaitement).


#allaitement #sein #biberon #avantages #conseils

Guide OraRoa droit.jpg