OraRoa 2021

NEWNET, leader du secteur sensible de l’hygiène et du nettoyage au Fenua

Activité initialement intégrée à l’entreprise Sodexo, la société Newnet, spécialisée dans le nettoyage, la désinfection et le secteur de l’hygiène, est devenue une entité à part entière en 2008, après le rachat de Newrest Polynésie. Aujourd’hui l’une des quatre sociétés majeures du Territoire, elle est passée dans le même temps de 8 à 80 salariés. Une évolution qui en dit long sur un développement porté depuis 2013 par son directeur Frédéric Vieillard, aussi attaché à diversifier leurs prestations qu’à garantir la réactivité et la qualité du travail de ses équipes.



La société Newnet a, depuis son origine, beaucoup étoffé ses secteurs d’intervention en répondant aux demandes de sociétés privées, mais aussi à nombre d’appels d’offres concernant des marchés publics et territoriaux.

Elle réalise ainsi un travail d’importance dans des lieux considérés comme sensibles, car recevant beaucoup de public, des personnes malades (même si elle ne se substitue en aucun cas au personnel de service hospitalier spécialement formé et seul habilité à intervenir dans certaines zones névralgiques des établissements de soins) ou encore propice aux contaminations ; des lieux donc où l’hygiène revêt une importance capitale.


Concrètement, Newnet intervient aujourd’hui largement dans le domaine médical et paramédical (pour assurer, par exemple, l’entretien régulier de cabinets de dentistes, de médecins ou encore de sages-femmes ou bien celui de certaines salles du centre de convalescence Te Tiare) ; dans le secteur de l’aérien, en assurant notamment le nettoyage et la désinfection des quatre avions de la compagnie internationale locale ATN et de ses bureaux ; et dans le secteur de la restauration collective (cantines scolaires, clients Newrest, etc.). Elle assure aussi des prestations pour le compte de l’armée, à commencer par la plonge ou le nettoyage des salles et locaux administratifs.


Rigueur absolue & formation constante

Les protocoles d’intervention requis par ces divers secteurs sont d’une exigence extrême, nécessitant de ce fait des formations régulières afin de les conformer aux protocoles nationaux, européens ou internationaux en vigueur. La prise en compte des malades (dans le cadre également d’évacuations sanitaires, réalisées à la croisée des exigences de ces différents secteurs) requiert ainsi une grande adaptation, passant entre autres par un renforcement des formations avec les fournisseurs de produits ou de matériels afin de se conformer strictement aux contraintes de l’hygiène médicale.


Le secteur de l’aérien nécessite, quant à lui, des formations en sûreté particulièrement pointues avec des protocoles adossés à des accréditations, le tout régi à la fois par l’aviation civile, ADT et la gendarmerie. La principale difficulté de ce système organisationnel résidant d’ail- leurs dans la capacité de pouvoir maintenir une équipe identique (car formée et accréditée) en fonction des plannings. Dans ce secteur toujours, il s’agit aussi de se conformer aux choix des produits validés par les constructeurs, Boeing en l’occurrence pour ATN.


Des objectifs toujours plus élevés

Afin de coordonner cette formidable organisation, la société profite du savoir-faire et de l’expertise du service QHSE (qualité, hygiène, sécurité et environnement), commun aux quatre entités du groupe et qui a la responsabilité du respect des règles d’hygiène et de sécurité, dans le souci également de la RSE de l’entreprise. Pour n’en citer que quelques-unes, ces règles concernent autant la dilution des produits que le respect des fiches techniques ou encore la protection et l’équipement des salariés. Aussi strictes que nombreuses, elles font l’objet de formations régulières par le biais du financement du fonds paritaire.

Forte d’un parcours exemplaire après 12 années d’existence, Newnet vise désormais, comme sa « grande sœur » Newrest qui en bénéficie déjà, une certification ISO 9001 délivrée par l’AFNOR Pacific et attendue pour 2021.


Une norme qui « définit des exigences pour la mise en place d’un système de management de la qualité pour les organismes souhaitant améliorer en permanence la satisfaction de leurs clients et fournir des produits et services conformes », gage supplémentaire de l’engagement de toute une équipe.



Dératisation et lutte contre les nuisibles

Newnet a fait le choix il y a près de 2 ans d’étendre encore le registre de ses prestations en s’orientant vers la dératisation, la désinsectisation et plus globalement la lutte contre tous les nuisibles (ce qui inclut, par exemple, les pigeons, auxquels on ne penserait pas toujours). Cette nouvelle corde à un arc déjà riche a nécessité de lourds investissements, notamment dans un local spécifique. Depuis la mise en route du projet, examens et certifications se sont succédés, pour partie en lien avec la Direction de la Santé au vu de la toxicité des produits utilisés, jusqu’à l’agrément passé avec succès en octobre dernier. Sans parution encore au JOPF à l’heure où nous mettions sous presse, la société escomptait pouvoir commencer à proposer ces nouveaux services dès le début de l’année 2021, aux professionnels comme aux particuliers, après avoir obtenu l’agrément de commercialisation.


Dans ce secteur sensible s’il en est, réclamant des procédures « très serrées » devant tenir compte de paramètres tels que la météo, les distanciations d’avec des habitations ou des établissements accueillant du public (écoles, etc.), la société envisage notamment de faire appel à des produits bio à base de plantes en provenance du Japon ; des produits répulsifs, et donc préventifs plus que curatifs, qui correspondent complètement à l’axe de développement plébiscité par Frédéric Vieillard, soucieux d’éviter les infestations (ce qui a toujours un coût moindre) plutôt que de les traiter.



#newnet #newnetpestcontrol #hygiène #nettoyage #désinfection #médical #paramédical

habillage droit-2021.jpg