Les différentes phases de construction de l’enfant : comment les accompagner au mieux

Dès ses premiers jours de vie, bébé change, il grandit, il apprend. Chacun évoluant à son rythme. Il existe néanmoins des grandes étapes dans la vie d’un petit d’homme. Les connaître permet de mieux comprendre l’enfant et de mieux l’accompagner. Au cours de chaque période il grandit tout à la fois physiquement et intellectuellement, socialement, émotionnellement.

Un enfant ne voit pas la vie comme un adulte, il ne réagit pas comme lui non plus, ce qui peut parfois déstabiliser et déclencher des réactions inadaptées.


Un enfant ne peut pas se construire seul. Il doit être accompagné pour se développer physiquement, psychiquement, pour connaître les règles. Franchir chaque étape du développement ne se fait pas naturellement. Les parents sont là pour, le moment venu, encourager l’enfant à faire des efforts et persévérer pour franchir les étapes.

Franchir des étapes c’est abandonner des habitudes, c’est aussi découvrir de nouveaux plaisirs, de nouvelles sensations, de nouvelles aptitudes.

De la naissance aux premiers pas

À la naissance le tout-petit n’a pas le sentiment d’être un individu. Il a besoin de ses parents, de contact physique pour nourrir sa confiance en lui.


Il grandit, construit des liens avec les autres, affine ses sens. Il fait fonctionner ses cordes vocales, il apprivoise son propre corps.


Petit à petit il apprend à coordonner ses mouvements, il se déplace, il rampe, marche à quatre pattes.


Vers l’âge d’un an, il fait ses premiers pas. Il n’est pas stable au début, mais rapidement il va consolider sa marche.



On pourrait dire qu’entre 0 et 8 mois, c’est un stade sensoriel, entre 8 et 10 mois, un stade plus émotif car il prend conscience de son pouvoir sur les autres, entre 10 et 18 mois un stade sensori-moteur avec la marche.


Entre 18 mois et 3 ans, il s’oppose

Pendant cette période, il fonctionne beaucoup en expérimentant, un peu comme un petit chercheur. Il essaie et regarde ce qui fonctionne, ou non. Puis il mémorise pour la suite.


Sa motricité est de plus en plus juste, il acquiert aussi de nouvelles capacités : courir, monter et descendre des escaliers, sauter, grimper, danser…



En parallèle, il montre un désir d’autonomie croissant. Il teste pour connaître les limites et savoir jusqu’où il peut aller, il s’oppose également, c’est la période du « non ».



Entre 3 et 5 ans, l’imaginaire explose

Energiques et créatifs, les enfants maîtrisent de mieux en mieux le langage. L’imaginaire se développe, ils aiment et doivent créent, confectionner avec leurs propres mains.

Ils sont de plus en plus à l’aise avec leur corps.

L’entrée en primaire, un cap

Entre 6 et 12 ans, l’enfant n’est plus un bébé. C’est « un grand ». Et il veut être considéré comme tel. Il est plus à l’aise, toujours plus autonome, il est curieux. Il comprend aussi de mieux en mieux les règles sociales, s’affirme dans les groupes.


L’adolescence, une tempête pour l’esprit et le corps

Vers 11-12 ans c’est l’entrée au collège. Les premiers signes de la puberté apparaissent. C’est le moment de passer de l’enfance à l’âge adulte, c’est une longue période de transition confuse.

Parfois, les enfants veulent rester des enfants, sans penser aux conséquences, parfois au contraire ils font preuve d’une grande maturité.


L’adolescent est comme un bateau qui doit traverser une tempête. S’il est solide, il passera la tempête sans drame, s’il ne l’est pas, c’est alors que certaines dérives apparaissent.


#enfant #adolescent #premierspas

Guide OraRoa D
  • OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI