• OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI

CPS, le carnet de grossesse

La CPS met à disposition de toutes les femmes enceintes « un carnet de grossesse de maternité et de suivi des visites médicales de l’enfant ».

Ce carnet permet votre suivi médical et celui de votre enfant afin de bénéficier des prestations familiales selon le régime d’affiliation. Il crée le lien administratif entre le professionnel de santé, la CPS et vous.

Ce carnet comprend des volets à déposer à la CPS. Vous y trouverez toutes les informations relatives à la prise en charge de vos soins ainsi que les modalités d'attribution des prestations familiales suivant le régime d'affiliation. 

Le carnet est remis par votre médecin ou peut être retiré au siège ou dans l’une des antennes de la CPS. Il faut le conserver pendant toute la grossesse et même après l’accouchement et le présenter à chaque visite médicale chez le médecin.

La déclaration de la grossesse se fait à partir du volet 1 du carnet de grossesse ou du certificat de grossesse établi par votre médecin. 

Ce document doit être déposé à la CPS ou dans l’une des antennes afin d’assurer la prise en charge de vos soins à 100% dans le cadre de votre maternité.

 

Au cours de cette consultation, le médecin précise la date présumée de début de grossesse et prescrit des examens complémentaires.

Nouveau carnet

 Depuis le 1er mars 2019, le carnet a changé.

Il y a deux nouveaux volets : 

  • un volet nommé « entretien prénatal précoce » (EPP) qui doit s’effectuer entre le 1er examen prénatal et le 8e mois de grossesse ;

  • un volet correspondant à la consultation médicale post-natale (MPN) qui doit se faire dans les 10 semaines suivant l’accouchement.

 
 
 

Ces consultations pourront être pratiquées par un médecin, une sage‐femme ou une autre personne habilitée par la direction de la santé. Une femme enceinte qui ne se rendrait pas à « l’entretien prénatal précoce » entre le premier examen prénatal et le huitième mois de grossesse, ne bénéficiera pas de l’allocation prénatale complémentaire, fixée à 5000 Fcfp.

La consultation postnatale (volet MPN) est obligatoire pour bénéficier de la 2e fraction du versement de l’allocation de maternité qui, jusqu’à présent, était versée sur présentation du volet 4 dès l’accouchement.

Le montant de l’allocation de maternité est désormais payé en deux fractions : la première au dépôt du certificat d’accouchement, la seconde lors du dépôt du certificat de consultation médicale postnatale. 

Une femme ayant accouché qui ne se présenterait pas à cette consultation médicale, ne bénéficiera pas du versement de la 2e fraction de l’allocation de maternité (correspondant au volet 4).

Conseils pratiques 

Vérifiez que votre médecin note vos nom et prénom en toutes lettres, ainsi que votre DN, sans rature ni surcharge ni correction au blanc correcteur sur tout document, volets du carnet ou formulaire.

Pour les couples non mariés, vous devez joindre un acte de reconnaissance antérieure de l’enfant à naître.

Si vous relevez de la sécurité sociale métropolitaine, renseignez-vous auprès de votre caisse d’affiliation pour connaître les modalités et les formalités à accomplir.

De quoi bénéficiez-vous pendant la grossesse ? 

La CPS vous accompagne pendant toute la durée de la grossesse et même après l’accouchement. Grâce à elle vos frais médicaux sont remboursés aux tarifs habituels. 

Les examens médicaux obligatoires (consultations de suivi, séances de préparation à la naissance…) sont pris en charge à 100% dans la limite des tarifs de base de la CPS. 

  • Le premier examen médical doit être effectué avant la fin du 3e mois ;

  • Les 6 autres examens médicaux doivent être pratiqués chaque mois, à partir du 4e mois de grossesse jusqu’à la date de l’accouchement (par un médecin ou une sage-femme).

  • Un entretien prénatal précoce (EPP) peut-être effectué entre le premier examen prénatal et le 8e mois de grossesse. Suite à cet entretien prénatal, une allocation sera versée.

  • Les 8 séances de préparation à l’accouchement (entretien prénatal précoce compris).

  • 3 échographies, une par trimestre. En cas de grossesse pathologique ou de pathologie fœtale, d’autres échographies peuvent être prises en charge, sous réserve de l’accord préalable du service médical de la CPS.

  • Les examens réservés à certaines femmes présentant un risque particulier (comme l’amniocentèse). Les frais d’expédition du prélèvement en France métropolitaine sont remboursables sur présentation de la facture au service assurance maladie.

 Inscrire bébé à la CPS  

Bébé n’a pas de carte CPS à lui : il est inscrit sur celle de ses parents, mais il a son propre numéro DN. 

Cela permet la prise en charge de ses soins de santé (frais médicaux, pharmacie, hospitalisation, appareillage, évacuation sanitaire…). 

Il bénéficie aussi des prestations liées au régime d’affiliation auquel il sera rattaché. 

Pour l’inscrire il faut : 

  1. déclarer sa naissance à la mairie du lieu de naissance. Cette formalité est obligatoire et peut être faite par le papa ou la maman.

  2. retirer un extrait d’acte de naissance.

  3. déposer l’extrait de naissance à la CPS, au siège ou dans une des antennes. 

Il n’est pas nécessaire que les parents soient mariés pour effectuer toutes ces démarches.

Te mau ha’amāramaramara’a ato’a i ni’a i te tahua natirara cps.pf nā roto i te reo tahiti.

Te mau ha’amāramaramara’a ato’a i ni’a i te tahua natirara cps.pf nā roto i te reo tahiti.

 

Guide OraRoa droit.jpg