Guide Oraroa gauche.jpg

La CPS vous suit dans le temps

et dans l’espace.

Elle vous accompagne en cas de longue maladie et si vous avez besoin de soins à l’étranger. 

La longue maladie

Si vous souffrez d’une longue maladie vous aurez ce qu’on appelle un médecin référent. Il s’agit du médecin généraliste ou spécialiste qui vous soigne habituellement et qui est le mieux placé pour suivre votre longue maladie.

Le médecin référent établit une demande de prise en charge pour l’assurance longue maladie qu’il adresse au médecin conseil de la CPS. 

Si la demande est acceptée, vous êtes pris en charge pour une ou plusieurs pathologies clairement identifiées en rapport avec votre longue maladie. 

Un carnet de soins dit aussi « carnet rouge » est envoyé au médecin référent. 

Le médecin référent centralise toutes les informations concernant vos soins et votre état de santé dans ce carnet de soin.

Il faut bien penser à le présenter à chacune des consultations. Il tient à jour votre carnet médical (résultats d'examens, diagnostics, traitements…).

Ce carnet est un moyen d’échange des informations où l’ensemble des médecins apportent les observations nécessaires pour votre suivi médical.

Chaque consultation, traitement ou examen y sont notifiés.

Vous êtes tenus de suivre le traitement, les recommandations prescrites par le médecin et de répondre aux contrôles organisés par la CPS. 

Vous vous y engagez en signant votre carnet.

La prise en charge dans le cadre d’une longue maladie est particulière. 

Les prescriptions de médicaments, l’hospitalisation, les actes infirmiers, la kinésithérapie, les analyses biologiques et tout ce qui est en rapport avec votre longue maladie sont pris en charge à 100% en tiers payant. Cela signifie que vous n’avez pas à faire l’avance de frais médicaux : c’est la CPS qui les règle directement aux professionnels de santé que vous consultez. 

Les consultations et visites chez le médecin pour des soins liés à votre longue maladie sont prises en charge à 95%, les 5% restant sont à votre charge. 

L’homéopathie et les médicaments dont le Service Médical Rendu (SMR) sont pris en charge à 30%, les 70% restant sont à votre charge. 

En cas d’arrêt maladie vous bénéficiez d’indemnités journalières suivant votre régime d’affiliation.

  • Pour les affiliés au régime salarié : 100% les 30 premiers jours d’arrêt maladie puis 75% du salaire réel perçu, dans la limite du plafond soumis à cotisations pour l’assurance maladie. Ce versement est limité à 3 ans. 

  • Pour les affiliés au régime des non-salariés : 50% des revenus professionnels soumis à cotisations, à compter du 15e jour d’arrêt pour les 2 premiers arrêts maladie de l’année civile, à compter du 30e jour d’arrêt à partir du 3e arrêt de l’année civile. Les versements sont limités à 18 mois sur 3 ans consécutifs.

 
 

Soins et couverture sociale à l'étranger

La couverture sociale à l'étranger s'adresse uniquement aux ressortissants inscrits aux Régime des salariés, des non-salariés et de solidarité de la Polynésie française, hors évacuation sanitaire.

Si Vous partez en voyage en France métropolitaine ou dans un département d'Outre-mer, la prise en charge des soins peut s'effectuer sur accord préalable de la CPS.

La prise en charge se fait sur la base des tarifs homologués par la Sécurité sociale métropolitaine.

Le remboursement se fait par la CPS sur présentation de factures acquittées et de justificatifs :

  • feuilles de soins, 

  • ordonnances, 

  • reçus, 

  • avenant tarifaire,

  • ...

Les frais d'hospitalisation peuvent être pris en charge en tiers payant sous réserve de production d'un compte rendu médical, adressé sous pli confidentiel au médecin conseil de la CPS.

Tous les frais de transport (ambulance, SMUR...) restent à la charge de l'assuré.

Vous avez la possibilité pour tous les soins (à titre externe et en hospitalisation) de demander à bénéficier des accords de coordination. Dans ce cas, la CPS  délivre un imprimé à déposer à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) du lieu de séjour.

Cet imprimé vous permet d'être pris en charge directement par la CPAM selon la réglementation de la Sécurité sociale métropolitaine. 

Vous pouvez le retirer auprès du service Assurance maladie ou dans l'une des antennes de la CPS.

Pour la période mentionnée sur l'imprimé, la CPS ne procèdera à aucun remboursement à l'assuré à l'étranger.

Si vous partez en vacances à l'étranger, en cas de soins ou en cas d'hospitalisation, ceux-ci sont remboursables :

  • sur la base des frais engagés au maximum et dans la limite des tarifs réglementaires en vigueur en Polynésie française,

  • sur présentation de facture acquittée et de justificatifs (compte-rendu médical, ordonnance, feuilles de soins, factures...).

Il est conseillé de prendre une assurance de voyage pour bénéficier d'une prise en charge complémentaire.

Te mau ha’amāramaramara’a ato’a i ni’a i te tahua natirara cps.pf nā roto i te reo tahiti.

Guide OraRoa droit
  • OraRoa guide de la santé
  • OraRoa guide de la santé
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône
  • Gris LinkedIn Icône

© Agence SMILE - Guide de la santé 2019

Pour recevoir chaque semaine ton info santé, abonne-toi ICI