habillage gauche-2022-octobre rose.jpg

DMLA

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie de l’œil très handi­capante. La grille d’Amsler permet de surveiller l’apparition des symptômes dès l’âge de 50 ans.



FAITES LE TEST

La grille d’Amsler est un test à réaliser en cas de troubles brusques de la vision ou pour surveiller sa vue lorsque le diagnostic de DMLA a été posé mais qu’il n’y a pas de symptômes.


  • Placez-vous à 50 cm de la grille (à peu près la longueur du bras).

  • Fixez le point central en cachant alternativement un œil puis l’autre, en gardant vos lunettes si vous en portez.



Résultat

C’est normal si : les lignes sont droites et entières.

Il y a un problème si : les lignes se courbent, s’interrompent ou se brisent et/ou si une tache grise ou noire, voire une tache aveugle (sans les quadrillages) apparaît au centre (exemples ci-dessous). Consultez alors très rapidement un ophtalmologue. Ces signes ne sont pas toujours ceux d’une DMLA, mais ils indiquent la présence d’un problème.



 
LA DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L’ÂGE : UNE ATTEINTE DE LA RÉTINE

Première cause de handicap visuel chez les plus de 50 ans, la DMLA correspond à une dégradation de la macula, une structure située sur la rétine, au fond de l’œil. C’est l’accumulation de « drusens », des petits dépôts jaunâtres, sous la macula qui perturbe les échanges entre la rétine et les vaisseaux sanguins, provoquant des troubles de la vision, en particulier dans la zone centrale. Il existe deux formes de DMLA.


La forme sèche

La forme atrophique dite « sèche », la plus courante, est causée par la perturbation des échanges nutritionnels entre les vaisseaux et la rétine, aboutissant à une destruction des cellules de la macula. La baisse de vision se faisant sur plusieurs années, cette DMLA est difficile à diagnostiquer. D’où la nécessité de faire contrôler sa vue par un fond d’œil chez l’ophtalmologue tous les 2 ans dès 50 ans.

Il n’existe aucun traitement ayant fait la preuve de son efficacité.

On peut essayer de préserver sa vue avec la rééducation « basse vision ».

Elle vise à apprendre à l’œil, donc au cerveau, à compenser la perte de la vision centrale en utilisant mieux la vision périphérique.


La forme humide

La forme néovasculaire, ou « humide », provient de la multiplication anormale de nouveaux vaisseaux qui se créent dans la macula et, finalement, déforment la rétine. Elle se traduit par une dégradation rapide de la vision (quelques heures ou jours). Cette DMLA peut être traitée pour ralentir la dégradation si la personne est prise en charge dans les jours qui suivent. Des injections intraoculaires de médicaments antiangiogéniques seront faites tous les mois.


NOTES

Expert consulté : Dr Pierre Raphaël Rothschild, ophtalmologue, hôpital Cochin, Paris.





#DMLA #ophtalmologue #dégénérescencemusculaire #maladiedelœil #grilledAmsler

#symptômes

habillage droit-2022-octobre rose.jpg